Une touffe garnie et hospitalière

Une touffe  garnie et hospitalière

Cette femmes d’âge mur à la paire de loches rebondies a un désir irrépressible de sexe. Pensant être seule, elle va se dépêcher d’ôter sa blouse et abaisser son soutien-gorge grenat pour peloter ses nibards. Elle va ensuite lever sa jupe, pour s’effleurer doucement son intimité au travers de sa culotte, l’écarter et de ses doigts agiles se faire frémir son entrejambe velue. Puis la milf va s’abandonner dans le sofa pour s’adonner à son plaisir solitaire avant d’être surprise par son amant. Le bonhomme excité de la regarder ainsi jambes grandes ouvertes en train de se branler va alors s’accroupir auprès d’elle pour prendre le relais et lui chatouiller sa bille. Enchantée par ces attouchements, sa fille va le laisser faire et voire même le gratifier d’une savoureuse pipe. Lui ayant pompé le chibre à son maximum, elle va se mettre à quatre pattes, se retourner et écarter ses nymphes pour qu’il puisse s’introduire. Devant cette fente béante gazonnée qui ne demande qu’à être inspectée, l’envie du type est telle qu’il parvient à la pénétrer en un seul coup de reins. Après quelques moments de va-et-vient dans cette antre brulante, les amants vont alterner pipes et coïts vaginaux sans réserve aucune. Le mecs va la ramoner jusqu’à ce que son travail de longue haleine agisse et qu’il jute tout d’un jet sur son vagin touffu.

Télécharger la vidéo HD complete

  • Sur le même DVD
  • Grosse touffe mature à défoncer

    Cette femme brunette ne peut pas aller se promener sans ramener un jeune mecs de trente ans en forme pour s’occuper de sa cramouille. Le bonhomme du jour la mater se dénuder immédiatement, trop chaude pour attendre cinq minutes. Ruisselante à souhait, la garce sent le sexe de son homme écarter les parois de son vagin, s’enfiler en elle à n’en plus finir comme s’il était sur le point de rester coincé en elle… Elle n’en peut plus et ouvre ses cuisses tellement à bloc qu’elle sent le bâton du bonhomme cogner les dernières limites de son intimité !