Rouquine velue se fait fourrer pour l’hiver

Rouquine velue se fait fourrer pour l’hiver

Une femme rouquine respectable, d’un âge respectable, est assise avec un homme (eh oui) sur son divan. Le problème, c’est que sa jupe est un peu relevée et cache mal les bas sexy que cette garce a enfilé pour l’occasion. Et le type ne peut s’empêcher de plonger les yeux dessus, forcément, et même d’y poser sa main. Et cette bonnasse ne le repousse pas le moins du monde ! Elle se lève illico et lui fait admirer sa croupe blanche et l’intérieur de ses cuisses. Sa foufoune dégage une chaleur qui arrive jusqu’au museau du type ; il est enivré. Lorsqu’il cale son chibre dans la bouche de Madame, il est droit comme un piquet et prêt à tout balayer sur son passage. Il le fourre entre les nichons laiteux de cette cochonne, puis tout droit dans sa foufoune poilue, qu’il encule en sentant la toison rouquine s’écarter sur son passage. Elle prend son pied à tue-tête, cette vieille cochonne ! D’où la motivation du type à buriner son minou comme un dératé, à défoncer la milf sur lui et à la cartonner en levrette. C’est à bout de souffle qu’il lui donne l’assaut final : tout dans la bouche de cette garce !

Télécharger la vidéo HD complete

  • Sur le même DVD
  • Vous avez dit « corps de salope » ?

    C’est du bolide de haut vol, avec un corps long, et tellement volumineux à certains endroits… Sa paire de loches est tout bonnement insupportable pour les yeux, de même que sa grande bouche à queues et son petit pétard encore ferme. Sa poitrine de salope ne tarde pas à rameuter un mâle en plein rut, qui ne fait pas de chichi : il débarque et encule tout de suite sa grosse foufoune rasée, infligeant à cette garce des coups de reins furieux.
  • Milf à frange se fait sauter la poitrine

    Ses gros seins sont toujours en place et toujours aptes à masturber et faire gémir les queues les plus vaillantes. Le type se jette d’abord dans les loches de la blonde, puis dans sa vulve, qu’il suce abondamment pour mettre cette garce au bord de la crise. C’est donc cette vieille cochonne qui doit grimper dessus et s’enfoncer son gros gourdin de force !